Rêve de Bras

Dans les représentations orientales, les artistes ont compris que pour faire des dieux plus puissants que les hommes, il fallait leur attribuer plusieurs paires de bras.
Le bras est donc un symbole de puissance, de force, d’autorité et de pouvoir.
De nombreuses expressions y font référence, comme le « bras droit », le « bras exécutif », ou encore le « bras armé de l’Etat ».
Les bras représentent la capacité d’agir dans la vie matérielle. Mais ils sont aussi un symbole de protection, d’accueil, de tendresse, de relation avec l’autre : on «prend dans ses bras» ou on «ouvre ses bras».
Les bras représentent donc notre capacité d’exécuter, mais aussi celle d’accueillir.
Le bras levé symbolise la volonté, la force et la victoire, mais aussi la contestation selon que la main est ouverte ou fermée. Les bras baissés sont synonymes de renoncement, d’abandon.

Le bras droit se rapporte au raisonnement, à la logique et à votre capacité à analyser la situation. Le bras gauche correspond à la sensibilité, aux émotions.

  • Si vous rêvez d’avoir un bras cassé, vous êtes dans l’impossibilité d’agir, privé du principal outil nécessaire à réalisation de vos projets.
  • Si vous rêvez d’avoir un bras blessé signifie que vous n’êtes pas en état de prendre soin de vous, mais ne savez pas non plus demander de l’aide.
  • Si vous rêvez d’avoir le bras amputé c’est plus grave, c’est le signe d’une impuissance devant une situation que vous vous sentez incapable de contrôler, ou le sentiment que des personnes agissent contre vous.
  • Si vous rêvez d’être mordu au bras, vous n’écoutez pas vos instincts et vous les refoulez.

Beaucoup d’expressions de la vie courante mettent en scène les bras et sont à rapprocher de ce qui arrive aux bras dans le contexte du rêve :

  • « Avoir le bras long», représente l’influence et la puissance de l’action.
  • « Porter à bout de bras » représente l’effort de soutenir quelqu’un psychologiquement,
  • « Avoir quelque chose sur les bras » ou « ça m’est resté sur les bras », c’est être encombré par une chose qui ne vous était pas nécessairement destinée.
  • « Rester les bras croisés » signifie ne rien faire.
  •  « Recevoir à bras ouverts » signifie accueillir avec chaleur.
  •  « Les bras m’en tombent » signifient la surprise, généralement suite à une déception.
  • « Coûter un bras » indique un prix disproportionné.
  • « A bras raccourcis » : vient des manches que l’on retroussait (donc qu’on raccourcissait) avant de sauter sur l’adversaire pour tenter de le battre.
  • « A tour de bras » signifie de toute sa force, de toute sa puissance.
  • « Etre un bras cassé » se dit d’une personne sur laquelle on ne peut pas compter, incapable, bonne à rien.
  • « Jouer les gros bras » signifie vouloir paraître plus fort qu’on n’est en réalité.
  • « A bras le corps » signifie s’investir totalement dans la résolution d’un problème, en l’affrontant avec détermination.

Voir aussi : main, jambes.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce texte. Ce blog est entièrement libre mais il a besoin de votre soutien. Vous pouvez soutenir l’écriture de ces billets en faisant un don.