Archives pour l'étiquette forêt

Rêve de Loup

Le loup dans les rêves vous confronte à votre force intérieure, à la puissance de votre volonté et à la maîtrise de vos instincts.

Il traduit aussi un environnement menaçant, la compétition sauvage et impitoyable que se livrent les personnes pour obtenir ou conserver le pouvoir.

Selon le contenu, l’apparition du loup en rêve comporte donc deux aspects : l’un féroce, l’autre bénéfique.

Du point de vue positif

Le loup représente la fermeté, la ténacité du caractère, l’incorruptibilité, le courage, la dignité, la liberté.
Il faut donc voir dans la phobie de l’homme à l’égard du loup quelque chose de plus profond, de plus caché : la peur de ce qui échappe au contrôle humain, de ce qui reste profondément libre.
On évoquera d’ailleurs à ce sujet plusieurs cas où des loups, pris par de cruels mâchoires de piège ont préféré s’arracher la patte entravée plutôt que de rester prisonniers.
Car le loup, c’est avant tout un symbole de liberté spirituelle, de cette part de notre âme que tous ceux qui ont été confronté à la torture ou à l’emprisonnement savent inaliénable.
Animal grégaire, sa vie sociable est d’une grande richesse et d’une grande complexité. Le loup est symbole de fidélité, des valeurs sociales et familiales, de protection de la famille : les couples de loups demeurent ensemble toute leur vie, et s’occupent avec attention de leurs petits.
La force et l’ardeur au combat font du loup une allégorie guerrière pour de nombreux peuples. Le loup chasse en groupe, dupe les ennemis, déroute l’adversaire.
Animal de meute ou loup solitaire, ce noble habitant des forêts fut longtemps respecté à juste titre : on pensera entre autre à « la louve romaine » qui fut la nourrice des fondateurs de Rome, Romulus et Remus et qui à ce titre à un rôle civilisateur de premier ordre dans la mythologie latine.

Du point de vue négatif

Ennemi empirique de l’homme, le loup symbolise la cruauté et l’agressivité. Il évoque le caractère indompté des instincts, et donc l’énergie pulsionnelle libre et débridée, faisant perdre à l’homme la maîtrise de lui-même.
Le loup symbolise les instincts de survie, plus primitifs que ceux du chien, les appétits liés à la survie. La faim du loup est légendaire : quand la faim le tenaille, il redevient un fauve féroce capable de s’attaquer à l’homme, c’est à dire au rêveur ou à son entourage.
Il évoque une idée de force mal contenue, se dépensant avec fureur, mais sans discernement.  Il est symbole de terreur, de cruauté.
La voracité de l’animal s’exprime par le rapport du loup avec le péché, et de la louve avec la passion, le désir sensuel.
Le loup menace si vous ne nourrissez pas votre nature instinctive, si vous ne respectez pas vos besoins vitaux. Vous êtes alors en survie et cela peut vous pousser à des comportements incontrôlés et agressifs.
Un loup féroce peut également représenter le comportement arriviste et égoïste d’une personne à la conscience primitive dans votre entourage. Elle a de tels appétits de pouvoir ou d’argent qu’elle ne respecte plus ses semblables et semble vouloir les dévorer pour prendre leur place.
Le loup en rêve peut également être une représentation du prédateur sexuel masculin. Comme dans les contes de fée, le loup est un amateur de chair fraîche (le petit chaperon rouge). Sa présence peut alors signifier que la rêveuse ou le rêveur a été exposée à des comportements sexuels abusifs.
Cela peut être aussi une image négative de l’homme et de l’activité sexuelle transmise par l’environnement familial qui raconte des contes autour de l’homme. Cette légende aurait été transmise par l’aïeule qui aurait pu être confrontée au prédateur, mais aurait survécu (la grand-mère du petit chaperon rouge).
Le loup existait déjà en tant que divinité infernale dans la mythologie gréco-latine, comme de nos jours on évoque le grand méchant loup.
Hadès, maître des Enfers, était représenté vêtu d’un manteau en peau de loup.
Dans la mythologie égyptienne Anubis, le chien sauvage, est le dieu des enfers.
Le loup est également au Moyen Age la forme que revêtent le plus fréquemment les sorciers pour se rendre au Sabbat ; en Espagne, il est la monture du sorcier. La croyance aux lycanthropes ou loups-garous existe depuis l’antiquité en Europe.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce texte.
Vous trouverez ci-dessous les interprétations des rêves des visiteurs.
Si vous souhaitez poster votre demande, n’hésitez pas à utiliser le formulaire prévu à cet effet ci-après, à la fin des interprétations.
Recevant désormais énormément de demandes d’interprétation, j’ai pris la décision de n’interpréter que les rêves faisant l’objet d’un don, même modique.