Archives pour l'étiquette visage

Rêve d’Yeux

Les yeux vus en rêve représentent la vision que le rêveur a de lui-même et ont un rapport avec le jugement, la culpabilité.

Le regard est révélateur des pensées, il reflète la véritable nature d’une personne : les yeux sont les fenêtres de l’âme.
«L’œil était dans la tombe et regardait Caïn » : témoin de nos actes les plus cachés,  l’œil reflète la justice intérieure. Il est étroitement associé à la conscience.

  • Si vous rêvez que vous êtes aveugle, cela signifie un refus de voir le monde environnant, par exemple par peur de regarder la vérité en face parce qu’elle est trop dérangeante ou trop douloureuse. Quelle vérité cherchez-vous à occulter dans votre vie éveillée ?
  • Si vous rêvez que vous y voyez mal ou que vous portez des lunettes, cela signifie que votre jugement est obscurci par votre subjectivité, vous auriez besoin d’ôter certains filtres qui vous empêchent une bonne interprétation des évènements. Vous devriez réviser vos conceptions et vos habitudes de comportement. Quel défaut de vision, c’est-à-dire de comportement les lunettes vous incitent-elles à corriger ?
    La couleur des lunettes a son importance : elle a un rapport avec la façon dont vous voyez la vie.
  • Si vous rêvez que vous vous sentez épié, observé, cela dénote chez vous un fort sentiment de culpabilité ou un caractère susceptible. Le regard des autres vous gêne, vous vous sentez jugé dans votre attitude ou dans vos actes.

Pensez aussi aux expressions populaires : « ne pas avoir froid aux yeux », qui signifie ne pas avoir peur, être courageux, audacieux, voire téméraire ; « de la poudre aux yeux », qui signifie chercher à éblouir avec de fausses apparences ; « ça crève les yeux », qui signifie qu’une chose est tellement visible que l’on ne peut s’y dérober ; « sortir par les yeux » qui veut dire d’une situation ou d’une personne que l’on ne peut plus la supporter.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce texte.
Vous trouverez ci-dessous les interprétations des rêves des visiteurs. Si vous souhaitez poster votre demande, n’hésitez pas à utiliser le formulaire prévu à cet effet ci-après, à la fin des interprétations.
Recevant désormais énormément de demandes d’interprétation, j’ai pris la décision de n’interpréter que les rêves faisant l’objet d’un don, même modique.

Rêve de Dents

Au niveau symbolique, les dents représentent votre capacité à préparer votre digestion des événements de votre vie.

Les dents représentent la vigueur, le « mordant », d’où l’expression « croquer la vie à pleines dents » : profiter pleinement de la vie.
Mais les dents, les crocs sont aussi  un moyen de défense ou d’attaque : voir une personne en rêve qui montre les dents peut  représenter une certaine agressivité.

Les dents sont aussi le symbole de la croissance : les dents de lait des enfants tombent lorsqu’ils grandissent.

Des dents gâtées ou des plombages qui tombent dénotent une perte de vitalité souvent douloureuse.

Si vous rêvez que vous perdez vos dents, cela ne présage pas la mort d’un proche, mais exprime un sentiment de perte dans votre vie : perte d’une relation, d’une amitié, d’un emploi, mais aussi perte de joie de vivre, d’énergie.

Perdre ses dents, c’est également perdre sa capacité à réagir.

La chute des dents de devant est parfois le signe d’un problème vis-à-vis des autres : peur de perdre la face, peur du regard de l’autre… Il s’agit d’une angoisse de mutilation, vous pensez inconsciemment votre personnalité menacée ou diminuée.
Eprouvez-vous parfois la sensation que les autres vont vous humilier, vous rejeter ?
Le rêve est alors le symptôme d’un sentiment de culpabilité et d’infériorité.
Il met en avant votre angoisse inconsciente d’être sans ressources face aux compétitions de l’existence.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce texte.
Vous trouverez ci-dessous les interprétations des rêves des visiteurs. Si vous souhaitez poster votre demande, n’hésitez pas à utiliser le formulaire prévu à cet effet ci-après, à la fin des interprétations.
Recevant désormais énormément de demandes d’interprétation, j’ai pris la décision de n’interpréter que les rêves faisant l’objet d’un don, même modique.